«

»

Août 10

L’Amour et la Sclérose en plaques

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. no

    …. Parler de pudeur quand on raconte sa vie de A à Z…
    Survoler je ne sais quel sujet, pour au final, TOUJOURS PARLER DE SOI, et de son érance médicale, bblablablalbla…

    1. Chrystèle

      Cher Hater, je crois que vous commencez à radoter … Vous nous avez déjà dit tout ça !
      Ici on parle de la SEP sans tabou .. et vous n’allez pas réussir à me faire taire !
      Il existe bien d’autres blogs où vous pouvez aller et où vous vous sentirez bien mieux.

  2. Céline

    Bonjour
    Je vois et je comprends ta souffrance et ton desarroi Chrystèle. S’aimer soi meme est déjà si compliqué. Mais je ne pense pas que d’emblée, il faille éloigner l’amour de soi. Je suis en couple et donc pas dans la meme situation que toi. Je culpabilise beaucoup de lui faire vivre ma maladie. Mais il est là et choisit de rester.

    1. Chrystèle Bourély

      Oui c’est très vrai ! Mais je me suis rendue compte que moi j’avais bcp de mal à me laisser aimer .. alors que pourtant j’ai les mêmes besoins que quiconque !

  3. Christopher

    Pour ma part, malade depuis mes 18ans, maintenant j’en ai 28. Je n’ai jamais laisser de place pour l’amour. Je ne m’attribue pas le droit d’aimer comme je ne veux pas qu’on m’aime car je sais que je vais décevoir suite à cette saloperie qui me ronge le corps de jour en jour donc non je n’ai jamais voulu aimer et être aimé en retour

    1. Chrystèle

      Bonjour Christopher
      C’est dommage d’envisager sa vie sans amour !
      souvent ça nous tombe dessus .. sans voir venir ! Maladie ou pas ..
      Chrys

  4. Detchen

    Bonjour,

    On peut vivre seul mais sans amour ce n’est pas possible.

    Aimer ne veux pas dire être aimé par quelqu’un en retour de notre amour, mais aimer les êtres, c’est faire ce que l’on peut pour les rendre heureux.

    Les servir autant que possible pour le meilleur.

    On ne peut pas aimer tout le monde relativement, mais les amis de route auxquels on peut de confier et qui peuvent se confier à nous, c’est possible.

    Dans l’absolu on peut aimer tous les univers et leurs habitants.

    Une relation fraternelle est bien plus forte et épanouissante qu’une relation amoureuse de départ et c’est ainsi que se stabilise un vieux couple d’amis ou d’amoureux.

    De toute manière on est tous seuls, on croit qu’on n’est pas seul si on est en couple ouvdans une communauté d’amis, mais chacun est seul à vivre ses douleurs et personne d’autre ne peut rien faire, sauf lui rappeler que tout passe. Lui rappeler de prendre ses cachets…de se reposer…et on n’est jamais seul pour finir car nous sommes habités par tous ceux qui occupent nos pensées.

    Bref, laissez vous aimer, mais sachez qu’il est très difficile d’être aimé exactement à notre convenance, les autres ne donnent que ce qu’ils souhaitent recevoir et certainement nous faisons pareil, par ignorance.

    Tendresses
    Detchen

    1. Chrystèle

      Merci pour ton commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>